Au Japon, une solution pour les personnes de grande taille

Si vous faites plus d’ 1,80 mètres et que vous vivez au Japon, vous devez savoir de quoi je parle. La hauteur des portes, en général, que ce soit dans les habitations ou les transports en commun, est synonyme de danger pour vous si vous n’êtes pas sur le qui-vive.

Quand je suis arrivé au Japon, peut-être parce que j’ai un sens de l’adaptation à un nouvel environnement peu développé, pendant une semaine, presque tous les matins, après m’être levé, je me cognais, dans un mouvement plein d’énergie, le front dans le cadre de la porte qui menait à la cuisine. J’avais 7 centimètres de trop pour les portes de mon appartement. Et j’avais très mal à la tête. En déménageant, j’ai rencontré à chaque fois le même problème. Après une période d’adaptation pendant laquelle je me cognais régulièrement le haut de la tête ou le front, je finissais par m’habituer et sans plus y penser je ne me cognais plus, sauf quelques rechutes parfois. Donc, à chaque déménagement ou changement d’environnement professionnel, attention aux portes. D’autant plus que je suis d’un pas vif et j’aime bouger vite. Le choc en étant d’autant plus douloureux. Le pire qui m’est arrivé est de me relever d’un coup et d’enfoncer le sommet de mon crâne dans la porte d’un placard, trop basse. Je suis parti au bureau ainsi, croyant que c’était une simple égratignure, et c’est une collègue qui me fit remarquer, photo à l’appui, que c’était ouvert et que je ferais mieux d’aller à l’hôpital. Ce que je fis. Le docteur referma la blessure étrangement pas douloureuse avec 4 agrafes.

Au Japon, à Tokyo du moins pour ce que j’en sais, c’est un peu du luxe de choisir un appartement avec des portes hautes. Les nouveaux bâtiments sont construits sur ces normes mais ça se paye, parce que c’est nouveau justement, alors qu’on peut dénicher des appartements au loyer bien moins élevé et rénovés, donc très agréables à vivre, mais avec des hauteurs de portes basses.

J’ai hésité à ne plus me déplacer dans mon appartement qu’avec mon casque de vélo mais c’est tout de même encombrant. Jusqu’au jour où j’ai découvert des protections pour enfants en bas âge. Des protections en mousse rebondissante à coller sur les coings et rebords de tables ou de portes. Et je peux vous dire que c’est très efficace. Et on peut même en choisir la couleur pour éviter que ce soit trop criard avec la déco générale.

Chez Rakuten, je vous recommande ce produit En cliquant ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s