Le corona virus, on s’adapte doucement.

Toujours pas de décision de confinement pour protéger la population d’une forte propagation du corona virus à Tokyo. Mais depuis quelques jours, quasiment tous, jeunes personnes, gens d’âge moyen ou personnes âgées, portent un masque parfois fait avec les moyens du bord mais ça ressemble à un masque (même le premier ministre semble avoir bricolé son masque lui-même). On garde naturellement une distance sociale. Les familles prennent l’air devant chez elles ou font un tour dans le quartier, mais semblent consciencieusement les endroits où du monde se croise. Les gares centrales telle que Shinjuku ou Shibuya ont été quasiment désertées (hors heures de pointes) en journée alors qu’elle drainent en temps normal un flux ininterrompu de passagers. Désertion relative car des gens continuent de les traverser mais c’est le jour et la nuit par rapport à d’habitude. Des entreprises, et plus seulement internationales, poussent leurs employés au télétravail. De nombreux centres de loisirs telles les salles de sport et les écoles en tous genres, ont fermé leurs portes pour une durée indéterminée.

J’ai m’impression que beaucoup ont bien intégré le fait que leur comportement responsable aiderait la collectivité à éviter le pire. Je ne sais pas si ça suffira. Mais il est vrai que c’est un peu rassurant. Le sentiment que tous continuent à vivre en faisant très attention sans paniquer. La japonaise attend t-elle une action décisive du gouvernement ? Je ne saurais le dire. Le premier ministre vient d’annoncer que chaque famille recevrait prochainement 2 masques par famille. Les commentaires des personnes interrogées dans la rue sont plutôt désabusés : « 2 masques, ha… Ben je les donnerai à ma fille qui est obligée de sortir tous les jours. » / « Des masques ? Pas autre chose ? Comme une mise en veille de la taxe sur la consommation par exemple. » Je sens que le gouvernement, qui ne soulève jamais vraiment l’enthousiasme ici (en tous cas pas dans le souvenir de mes 10 ans passés ici) mais qui bénéficiait d’une image de stabilité et de tenue de route avec Abe, a perdu du crédit dans cette crise sanitaire.

Nous devons tous prendre nous-mêmes la responsabilité d’organiser le télé travail et de gérer l’incompréhension de certains clients car officiellement, il n’y a pas de confinement décrété. De ce que je vois, la plupart des gens sont compréhensifs. Mais il y a toujours des gens qui abusent de l’esprit de service et de la relation business pour essayer d’avoir le dernier mot. Paradoxalement, nous avons un surplus de travail dans des secteurs différents. Il faut organiser le travail à domicile, évaluer les pertes, surveiller le cash flow de près, répondre aux inquiétudes des clients, restructurer au besoin. J’ai eu vent de licenciements vites ficelés dans le secteur du tourisme, pour des employés bénéficiant pourtant des avantages de ce statut. Je ne parle pas des baito, ces travailleurs payés à l’heure qui ont perdu leur emploi en masse.

la stabilité sociale du pays repose en grande partie je crois sur la culture de groupe et l’éducation commune. Mais aussi sur l’économie. Récemment, j’ai vu une interview de Yves Cochet, ancien ministre, sur le média Brut. Il y rappelait que : « Entre la civilisation et la barbarie, il y a 5 repas. » C’est complètement exagéré de ma part d’amener cette phrase dans la situation actuelle au Japon. Mais je ne peux m’empêcher de me la rappeler. Bref, je suis comme d’autres, je tombe un peu dans la psychose.

En dehors de ça, il fait un temps magnifique, le printemps est bien là. J’espère qu’il va durer plus d’un mois avant la chaleur humide de l’été.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s